Swiledlidlum

Swiledlidlum, sans cesse
Crié par les toits, hurlé
Les oreilles (dé)bouchées par
Les bruits insoutenables

Un gros transport ailé
Survient vrombissant, crachant Swiledlidlum
Traits à la craie au ciel
Vent disperse après le temps

Distributeur sombre
Swiledlidlum s’échappant
D’un tuyau, même chose, mais -pement
Étouffe l’air qui ne respire plus

Maritime noirceur
Collante, les plumes engluées
D’un volatile s’étant aventuré
dans le Swiledlidlum

Qu’on le nomme pollution, smog
Détriments d’hydrocarbures
Il reste Swiledlidlum
L’herbe verte n’en prend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *