Elle a chu

S’il n’était que fat
Sans marcher sur le sol
Si elle n’était pas allée là
Elle aurait pu aussi
Tomber sur le dos

Elle allait, sourire serré
Vers l’endroit où était son ami
Mais elle est tombée, molle
Elle a chu, tombé, car
La vie ne l’avait faite forte

Quand elle jouait sur son piano
Quand elle allait, de crescendo
Jusqu’à la fin des temps
Cette musique sans mesure
Mais sa blessure était mineure

C’est ici qu’on tient la clef
Elle est retombée bien croche
Peut-être était-elle blanche
Ou avait-elle bu et était ronde
Mais jusque chez elle il l’a portée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *