Mortici

Un insecte est mort ici
D’une overdose de vie
D’un délai expiré, fini
Du temps accompli.

Pattes en l’air
Ailes par terre
Plus un mouvement vers
De son vivant, la lumière.

Petit être qui inspire le dégoût
Cadavre qui n’a rien fait du tout
Que voleter de bout en bout
Et puis mourir près de nous.

Un insecte est mort ici
On porte plus attention, oui
À un petit caillou poli
Qui, jamais, n’a eu la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *