The return of

Un retour vers le départ
imminent, final
Quelques mois à peine
Pour redécouvrir ce qu’on avait
laissé de côté, laissé derrière
Vieux passé date rabougri oublié
Endormi inutile indésirable
Que ne veux pas dire
la suite d’une vérité immonde
déstabilisante
Puisque la fin est lasse
Fatiguée de toujours avoir
le dernier mot sur
le dindon de la farce
habituel et habitué
l’adieu qui persévère
d‘une mère permissive.

Retrouvailles enfin
d’amours perdues
d’éternelles amitiés
inhabitable de logique
Froide, mais plutôt chaude
Réchauffant le centre
Rêvant de cul
Puisque c’est la nuit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *