Procès

Je n’aurai jamais su quoi dire
En quête du bien de ma vie
De quelles choses à bannir
De quoi je peux dire ravi.

Cette réponse que donnai
À celui-là qui est le juge
Encore ce fut plus qu’assez
Que de fierté mais qui me gruge.

Quelques ratés dans le parcours
Peut-être rien sur le trajet
Que suis-je au fond de cette cour
Bien sûr je ne suis pas parfait.

Peu de défense m’est utile
Je peux assumer ce que j’ai
Choisi de faire du facile
Mais j’ai toujours pu avancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *