Image

Superbement frigorifiée
Malgré le feu qui brûle
Qui crépite en-dedans
Sous le douillet peignoir blanc
Féal sans condition.

Elle posée devant cette impie
Image de la bête
La Bête venue des tréfonds
D’un endroit innommable
Mais elle n’a pas peur.

Une goutte de sang perle
Au bout de son doigt pâle
Doigt si fin et frêle
Douée d’un mouvement subtil
Elle tache l’éponge blanc.

Affolée de cette couleur
Qui ne point sied à cette engeance
Qui fait contraste à l’ordinaire
L’image tangue et puis balance
Puis disparaît sans un seul son.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *