Extrême

D’un bout à l’autre, sans fin
ni arrêt ni peur
Près de la sottise, si peu sain
que jamais ne meurs

Mais pourquoi donc aller
jusqu’à ces limites sises
Ne jamais parler
que de l’exploit qu’il vise

Cruel en soi
pour lui-même en forme
Pousse jusqu’au bout sans loi
et que jamais ne dorme.

La réponse à ces question
le plaisir sans doute
De ne point observer la raison
et foncer sous la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *