Solitude

Perdu dans la ville
Perdu dans la foule
Nulle compagnie dans
Cette multitude mouvante.

La quête éternelle pour
Se mettre sous la dent
Quelque trognon
Suppliant dans l’ignorance.

Ceux-ci vont
Déplacement continu
Toujours moins lent
Jamais plus de temps.

Quelques sous de plus
Dans sons chapeau il va
Ailleurs pour être
Seul parmi d’autres millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *